Notes du cours de chinois du 26/04/2019

Différents emplois de 得

  1. 觉得juéde - trouver / penser
  2. S + V + COD + V + 得 + Adj + Adv - complément d'appréciation
  3. S + 得děi + V + COD - nécessité de faire quelque chose
  4. S + 得病了 - tomber malade
    S + 得了第一名 - être premier (à un concours)
  5. S + V + 得 + VR + COD - composé d'obtention du résultat
    S + V + 不 + VR + COD - forme négative
  6. 得了!得了!- c'est bon, ça va !

Le livre des mille mots

你好J'ai découvert il y a peu la réédition du Livre des mille mots, traduit par Stanislas Julien. La première édition originale chinoise a été écrite au VIème siècle, et a été utilisée dans l'enseignement élémentaire chinois jusqu'au début du XXème siècle.

Le gros intérêt potentiel de cet ouvrage : permettre une mémorisation plus facile de 1000 caractères chinois grâce à 250 phrases de quatre caractères, chacune fournissant une information donnant du sens à l'assemblage des caractères.

Le plaisancier et le chien

Un plaisancier est seul avec son chien sur son voilier. Le chien pète. Le plaisancier saute alors à l'eau et se noie. Quelle est la race du chien ?

Le DCL chinois

bonjourLe DCL

J'ai passé mercredi le diplôme de compétence en langue (DCL) pour le chinois. Il y a encore quelque temps, je ne connaissais pas l'existence de cet examen. Et ma cible, pour officialiser mon niveau en chinois, était jusqu'alors le HSK (汉语水平考试).

Alors, pourquoi passer le DCL ? Parce que je me suis retrouvé obligé de le faire. Depuis mars, je suivais des cours dans le cadre de mon CPF (compte personnel de formation). J'avais démarré un cycle de cours de chinois utilisant 40 heures de mon compte. Ce que je ne savais pas quand j'ai démarré ce cycle, c'est qu'il devait obligatoirement être sanctionné par un examen. Lorsque j'ai été prévenu par la société de formation que je devais passer cet examen, j'ai pensé que je pourrais me présenter au niveau suivant du HSK. Hélas non. Le HSK, examen mis en place au niveau mondial par le Ministère chinois de l'Education, n'est pas reconnu par le CPF !

Gitlab dans un conteneur Docker

logoIl y a un peu plus d'un an, j'ai commencé à jouer avec Docker. Je fais maintenant tourner persque toutes mes applications serveurs dans des conteneurs : deux sites web Drupal, un forum phpBB, un serveur mandataire inverse, un serveur DNS, un serveur MineOS pour mon fils, etc. J'ai eu l'occasion d'avoir à gérer divers besoins : persistance des données, mise à jour de l'applicatif, architecture micro-services, dépendance des services, etc. Mais je me considèe encore comme un débutant naïf : les applications que j'ai dockerisées sont pour mon usage personnel seulement. Par conséquent, je n'ai jamais été exposé aux contraintes de la vraie vie (grand nombre de connexions, sécurité, haute disponibilité, etc.)

De temps en temps, des amis me demandent de les aider, dans mon domaine d'expertise[1], en résolvant des problèmes auxquels ils doivent faire face ou en développant rapidement des preuves de concepts. Les livrables sont du code source et parfois des schémas électroniques. Jusqu'à récemment, pour livrer ces éléments, j'utilisais le courriel et le transfert de fichiers. J'avais également un serveur privé de contrôle de version. Il y a quelques semaines, j'ai décidé de passer un peu de temps à vérifier si une instance dockerisée de GitLab ne pourrait pas être une bonne solution pour remplacer ma méthode archaïque actuelle de gestion et partage de code source et de schémas.

Après quelques tests, j'ai obtenu la réponse: oui ! Cet article décrit les quelques étapes que j'ai suivies pour installer ma configuration.

Pages

S'abonner à