Vous êtes ici

Un expert technique coûte cher

Une grande entreprise technologique française a mis en place une filière expertise technique il y a une dizaine d'années, et Danièle a été acceptée récemment dans cette filière.

L'entreprise présente la filière comme étant un moyen de reconnaître ceux de ses salariés qui ont acquis une expérience technique très avancée, et qui sont capables entre autre d'aider l'entreprise à prendre des décisions stratégiques.

Récemment, pour remettre à jour ses connaissances sur un sujet pointu, pour le projet pour lequel elle travaille, Danièle a sélectionné trois livres, bien connus dans son domaine. Comme tous les livres techniques, leur prix est relativement élevé. Mais rien d'extraordinaire : il y en a environ pour 200 euros pour les trois.

Bien qu'experte technique, Danièle n'a aucune latitude pour déclencher un achat de sa propre initiative. Elle a donc demandé à son responsable. Qui lui non plus n'a pas la liberté d'autoriser une telle commande, et qui donc a fait monter la demande un niveau plus haut. En retour, la réponse a été : avant de commander, vérifier d'abord si ces ouvrages ne peuvent pas être empruntés à la bibliothèque technique de l'entreprise (Danièle avait déjà vérifié, et de toute façon un prêt n'a pas une durée assez longue), et vérifier ensuite si des collègues n'ont pas déjà ces livres.

Résultat : le coût du temps passé sur le sujet par les différentes personnes qui se retrouvent impliquées dépasse le montant de la commande elle-même...

A noter que l'entreprise communique également sur le fait qu'elle est agile, c'est-à-dire qu'elle reconnaît l'importance de l'autonomie et de la confiance.