Vous êtes ici

Cachons les experts

Charles est ingénieur sénior dans une entreprise technologique française. Cette dernière a lancé un programme de reconnaissance de l'expertise technique il y a un peu moins de 10 ans, à grand renfort de communication interne sur l'importance des experts techniques, la progression possible dans la voie de l'expertise, etc.

Récemment, Charles a eu besoin d'une expertise pointue sur un sujet à cheval entre deux domaines techniques. Il est donc parti à la recherche de la liste des Experts de ces domaines, sur l'Intranet de l'entreprise. Et après quelques heures de recherche, il a dû se rendre à l'évidence : cette liste n'existe pas.

Il a alors posé la question à l'un des responsables du programme Experts. Et la réponse obtenue en retour l'a sidéré : l'entreprise ne diffuse pas de liste d'Experts en interne, de peur que cette liste ne sorte à l'extérieur de l'entreprise, et que ses experts soient recrutés par la concurrence.

Charles a été sidéré pour deux raisons :

  • s'il y avait une véritable reconnaissance de l'expertise dans l'entreprise, les experts ne partiraient pas (ou très peu)
  • en décidant de ne pas diffuser sa liste d'experts, l'entreprise accepte le fait qu'elle est incapable de reconnaître l'expertise